# Culture & Loisirs

Voyage : le slow travel vous veut du bien

Publié le 7 mars 2022 à 00h00

Une femme, sa fille et leur chien en balade
Une femme, sa fille et leur chien en balade

Apparu en opposition au tourisme de masse, le slow travel (ou « voyage lent ») voudrait redonner au voyage ses lettres de noblesse. Comment ? En prônant l’appréciation du chemin parcouru et de ce qui se trouve autour de nous plutôt que la consommation d’attractions touristiques. Pour un dépaysement plus vert et plus reposant : doit-on privilégier la contemplation plutôt que la course aux sensations ?

Le slow travel, kézako ? 

Pour contrer les ravages laissés par un tourisme de masse (mais si, vous savez, celui qui consiste à prendre l’avion pour aller s’entasser sur les plus belles plages de Bali, cocktail à la main ?), certains ont décidé d’embrasser le slow travel. Le principe ? Privilégier une façon de voyager où on prend son temps, et où on adopte une consommation raisonnée (qui inclut les moyens de transport et les attractions). 

D’après ses adeptes, le slow travel aurait de nombreux avantages : réduction de son impact environnemental et de son empreinte carbone, mais aussi une plus grande appréciation des lieux et paysages. En bref, le slow traveller a à cœur de sortir des sentiers battus, et de prendre son temps. Plus de course effrénée pour attraper sa deuxième correspondance entre Londres et Tokyo, le slow traveller voit son bonheur à sa porte. Adieu l’Argentine, bonjour l’Ariège !

Une philosophie de voyage et de vie

La pratique du slow travel ne s’arrête pas au choix raisonné de son mode de transport. Pour le logement, les slow travellers préfèreront ainsi le bivouac, le couchsurfing, ou encore une maison d’hôte ou une chambre chez l’habitant pour s’imprégner des lieux. L’idée étant de délaisser les chaînes d'hôtel impersonnelles pour s’imprégner pleinement de la culture locale et faire des rencontres en ce sens !

Pour les activités, c’est pareil : le voyageur lent aura tendance à se laisser porter, laissant place au hasard et à la sérendipité. 

Envie d’en savoir plus ? Trois livres pour adopter le slow travel : 

Autrice : Emilie F

Crédits photo : Getty Images

Partager