# Économie

Le zéro déchet : pourquoi, et surtout, comment ?

Publié le 7 avril 2022 à 00h00

Planche à découper avec courgette et pomme de terre dessus ainsi qu'une boîte de compost
Planche à découper avec courgette et pomme de terre dessus ainsi qu'une boîte de compost

Le zéro déchet s’est affirmé ces dernières années comme LA mesure écolo qui nous permettrait de réduire notre impact environnemental lié à la consommation. Plus qu’une simple mesure, certains y voient un mode de vie à part entière, orienté vers une réduction maximale des déchets produits individuellement ou collectivement. Ça vous intrigue ? Voici quelques façons simples d’avancer vers la réduction de vos déchets.

Réduire les emballages : le vrac, mais pas que !

Du pot de yaourt à l’emballage de la mozza en passant par la bouteille de jus d’orange, une famille française jette en moyenne 10 emballages par jour. Ces déchets constitueraient près de 50 % du volume total des ordures ménagères. Pour passer au zéro déchet, il va donc falloir cibler les emballages. Pour ce faire, les bons réflexes comme le vrac ou l’achat de pains de savon ou de shampooing solide sont vos meilleurs alliés ! Mais le mode de vie zéro déchet peut aussi passer par le fait-maison et le DIY : acheter une yaourtière (d’occasion, de préférence !) ou encore recycler ses vieux textiles pour en faire des éponges tawashi font partie des bonnes pratiques.

Réduire ses déchets : investir dans les produits durables

On a cité le vrac plus haut, mais si c’est pour vous retrouver avec une montagne de sachets à légumes en papier accumulés dans la cuisine, ça ne vaut pas tellement le coup. C’est pourquoi, pour les courses comme pour le reste, on privilégiera des objets réutilisables. 

Vos essentiels ? Un tote-bag en coton pour vos courses, des sacs à légumes en tissu, des torchons à la place de l’essuie-tout, une gourde en inox et un filtre au charbon pour ne plus jamais acheter d’eau en bouteille, et des bocaux en verre pour le stockage des denrées !

Et les déchets organiques alors ? Zou, au compost !

Une fois que vous aurez éliminé les emballages et les produits jetables, ne vous resteront plus que les déchets organiques. Et là encore, la nature est bien faite, puisqu’ils peuvent être réutilisés facilement pour faire du compost. Il n’y a plus qu’à attendre que la nature fasse son travail !

Envie d’en savoir plus sur le zéro déchet ? Le guide de “La famille zéro déchet” est une mine d’or d’infos pour vous aider à passer le cap.

Autrice : Emilie F

Crédit photo : Lenka Dzurendova

Partager