# Fêtes 2022

Redonner vie aux jouets, une histoire de solidarité

Publié le 7 décembre 2022 à 23h00

Woody et sa bande dans le film Toy Story 2
Woody et sa bande dans le film Toy Story 2

Chaque année, près de 100 000 tonnes de jouets sont éliminées alors que 35 % d’entre eux sont recyclables, selon l’ADEME. Et si l’on favorisait la réparation des vieux jouets au lieu de les jeter ? 

En 1999 sortait Toy Story 2. Film culte de la génération Y, l’histoire raconte la vie d’une bande de jouets et surtout celle de Woody le cowboy. Alors que son bras s’est décousu, Woody se fait kidnapper par un collectionneur peu scrupuleux. Remarquant que le cowboy volé est abîmé, ce dernier décide de prendre les devants et de l’amener chez un expert du jouet : le Nettoyeur. S’ensuit alors une scène qui a marqué toute une génération d’enfant tant elle est satisfaisante : la réparation de Woody.

Le travail minutieux qu’entreprend le Nettoyeur dans Toy Story 2 a été mis en place pour de vrai par Rejouons Solidaire. Ce réseau d’associations redonne vie à d’anciens jouets abîmés ou abandonnés par leur propriétaire et permet l’insertion professionnelle de personnes dans le besoin.

Le système de « Rejouons Solidaire »

Présente aux quatre coins de la France, Rejouons Solidaire est une  communauté associative qui comporte six associations : Carijou à Strasbourg, Enjoué à Villeurbanne, Joujou à Nantes, Recycl’jouet à Guise, Rejoué à Vitry sur Seine et Ti jouets à La Roche Maurice. 

Si ces associations se sont regroupées, ce n’est pas par hasard. Elles ont des objectifs communs : récupérer, réparer et recycler les jouets. Comment ? À travers un circuit bien précis. Il existe plusieurs points de collecte dans les villes citées pour que familles et professionnels de l’enfance puissent déposer les jouets abîmés ou qui ne servent plus. Une fois récoltés, ces jouets sont triés grâce aux normes CE (“Confirmité Européenne”) qui garantissent la conformité des produits selon les lois européennes. 

Si le jouet est défectueux, alors il sera démantelé pour récupérer des pièces puis recyclé. Sinon, il sera réparé à l’aide des pièces manquantes. Le chemin continue pour ce presque nouveau jouet : il est nettoyé, testé, puis passe au contrôle qualité. C’est après ce test que sa nouvelle vie commence puisqu’il est envoyé dans un magasin de revente appartenant à l’association dans laquelle il a été récupéré. Mais qui sont les petites mains derrière tout ce processus ?

Il faut aider les petits soldats

Tout comme dans Toy Story, il faut un « Nettoyeur » derrière chaque jouet réparé. C’est la mission de Rejouons Solidaire. Au-delà de la récupération et la réparation des jouets, le réseau est avant tout un moyen de redonner un emploi aux personnes en situation difficile. Basé sur le modèle de l’insertion professionnelle, les ateliers et entreprises du réseau donnent accès au travail à ces femmes et hommes éloignés du milieu professionnel en proposant des formations et un accompagnement personnalisé. Le but est de les orienter  vers un emploi durable et d’améliorer leur condition sociale. Le réseau Rejouons Solidaire est donc un véritable tremplin pour les personnes en difficulté sociale et professionnelle.

Auteur : Flavie R

Crédits photo : Capture d'écran / Toy Story 2

Partager