Le saviez-vous ?
La tendance des montres connectées

Publié le 9 juin 2021 à 07h10

montre connectee
montre connectee
+ 238 % de recherches pour les montres connectées sur leboncoin en décembre 2019

Avec près de 38 millions d'annonces de biens de consommation, leboncoin est aux premières loges pour mesurer les tendances du secteur. Effet de mode ou mouvement émergent, anecdotique ou historique, décryptons ces chiffres ensemble.

Il est aujourd’hui commun de voir fleurir aux bras de nos interlocuteurs des objets intrigants qui semblent vivre leur propre vie indépendamment de celle de leur hôte. Les montres connectées sont à la mode, et s’allument à tout va pour nous rappeler de répondre à nos mails ou nous indiquer notre nombre de pas quotidien. En novembre 2019 sur leboncoin, le mot-clé “montres connectées” était même recherché 118 fois de plus qu’en septembre de l’année précédente. Comment expliquer l'arrivée de ce nouvel objet connecté que certains taxent d’inutilité à l’ère des smartphones ?

Des montres pour déconnecter ?

Prendre ou rejeter un appel, consulter ses SMS, mails, réseaux sociaux et autres notifications en tout genre (etc.), la plupart des montres connectées proposent de retrouver une grande partie des fonctionnalités de son smartphone à son poignet. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, certains estimaient, pourtant avant même la sortie de l’Apple Watch, qu’elle pourrait justement servir à déconnecter. La théorie est simple : en étant à la fois plus accessible et moins agréable à naviguer que le smartphone qui vibre au fond de la poche, la montre connectée permettrait de prendre connaissance des sollicitations que l’on reçoit en minimisant les risques d’y céder. Elle ferait ainsi office de sas de décompression entre le smartphone et notre attention.

Si l’on se penche sur ces avantages d’une montre connectée au quotidien, elles proposent notamment de retrouver son téléphone, de ne plus jamais manquer de batterie, ou même de regarder YouTube sur sa montre. Des avantages qui n’amènent pas vraiment vers la déconnexion ; mais peut-être faut-il d’abord se libérer de la peur de la déconnexion pour s’affranchir véritablement de notre hyper connectivité.

femme sport
femme sport

L’ère du « Quantified self »

Il existe cependant une autre explication majeure au succès de ces bijoux technologiques. Il s’agit de l’engouement autour du sport et de la santé connectée que de nombreuses fonctionnalités sont venues démocratiser par l’intermédiaire de ces montres. Depuis longtemps capables de suivre notre activité cardiaque, les montres connectées n’ont cessé de se perfectionner pour offrir désormais la possibilité de faire son propre électrocardiogramme, ou de mesurer son taux d’oxygène dans le sang. Or cette passion pour « la mesure de soi » que les anglo-saxons appellent « quantified self », continuent de prendre de l’ampleur avec l’explosion de la pratique d’activité sportive par les français sur la dernière décennie. La mesure a ainsi pour ambition d’améliorer son bien-être, sa performance, sa régularité et la montre connectée s'affranchit de cette tâche à merveille, sans oublier la ponctualité bien sûr.

Crédits photos

© Luke Chesser / Unsplash
© John Arano / Unsplash

Partager