# Lifestyle

DLC, DLUO et DDM : quelle différence ?

Publié le 4 avril 2022 à 00h00

Rayon de produits laitiers dans un supermarché
Rayon de produits laitiers dans un supermarché

Yaourts, fromages, produits animaliers, gâteaux… Tous les produits mis dans le commerce portent une date bien précise qui nous renseigne sur leur délai de péremption. Seulement, certains produits sont plus périssables que d’autres. Or, pour consommer de façon intelligente, il est utile de savoir ce qui peut être gardé et ce qui doit être jeté.

DLC, qu’est-ce-que c’est ?

La DLC, c’est la date limite de consommation. Elle vous informe qu’un produit est très périssable, et qu’il peut présenter des risques d’intoxication si vous le consommez après la date indiquée. On fera donc bien attention à ne pas consommer ce genre de produits une fois la DLC dépassée ! 

  • Si la DLC est dépassée, on jette sans attendre : la charcuterie, le poisson, la viande fraîche, les plats cuisinés réfrigérés.
  • Si la DLC est dépassée, on peut consommer encore quelques jours les produits encore sous emballage : yaourts, fromages.

DDM et DLUO, kézako ?

La DLUO (date limite d’utilisation optimale) est aujourd’hui appelée DDM, date de durabilité minimale. Le sigle a en effet changé récemment, mais il n’y a pas de raison que cela crée plus de confusion : DLUO et DDM sont exactement pareilles. 

Au contraire de la DLC, la DDM donne plutôt une indication sur le produit. Elle informe les consommateurs que, passée la date indiquée, le produit pourrait perdre ses qualités gustatives. Les DLUO, ce sont toutes ces dates inscrites en dessous de la mention « À consommer de préférence avant le ». Le « de préférence » a ici toute son importance. En effet, vos biscuits préférés pourraient perdre de leur croustillant si vous les consommez dans deux ans… mais, a priori, votre santé ne risque rien.

Les produits qu’on peut encore consommer une fois la DDM dépassée : 

  • 3 mois après la date : si la DDM indique une date précise (ex : 18/02/2023)
  • 18 mois après la date : si la DDM n’indique que le mois et l’année (ex : 03/2025)
  • Plus de 18 mois : si la DDM n’indique que l’année (ex : 2022)

Enfin, certains produits ne se périment jamais. C’est le cas du sucre, du sel, du miel, des pâtes sèches, du riz blanc, des légumes secs, du vinaigre et des alcools. Pensez-y la prochaine fois que vous ferez le tri dans vos placards !

Autrice : Emilie F

Crédit photo : Neonbrand

Partager