# Lifestyle

La Cote du Vintage de Sophie Fontanel

Bienvenue dans La Cote du Vintage !
Chaque mois, l’écrivaine, critique de mode, et l’une des influenceuses françaises les plus inspirées Sophie Fontanel partage rien que pour vous 20 perles vintage à chiner sur leboncoin.

Et grâce à ces pièces ultra-désirables croquées par l’illustrateur Thomas Esnault, vous serez toujours en avance sur les tendances déco qui vont advenir, découvrirez comment un petit objet a le pouvoir insoupçonné de rendre votre table de petit déjeuner “palace, aurez un intérieur qui a de l’allure pour quelques euros, grâce au vintage.

NOUVEAU

1. Des étagères murales.

Parce que ça tient comme par enchantement, et c’était très à la mode dans les années 60, alors celles qu’on trouve ont une patine délicieuse.
NOUVEAU

2. Une table basse en laiton.

Parce que cet aspect cuivré va avec le bronzage qui réapparait. Avec un peu de chance, même la vitre sera fumée ! So Sagan. 

3. Chaises scandinaves en bois.

Parce que c’est une culture entière sur laquelle poser ses fesses. Lesquelles adorent être cultivées. 

4. Une lampe de sol.

Elles ont souvent de très longs et grands abat-jour, qui sont d’ailleurs très souvent en toile de jute. Ça se revend à prix d’or.

5. Un serviteur muet (plateau à étages).

Parce que le nom déjà est dément, et ensuite quand on pose des fruits dessus, c’est comme si on jouait un film de Visconti. 

6. Lampes en suspension des années 50-60. 

Parce que si on se débrouille bien, on trouve mieux qu’une boule de papier qui se déchire même si personne n’y touche.

7. Grand plat ovale.

Parce que c’est majestueux sur la table, généreux, ouvert comme un coeur. Bref, c’est la façon de présenter la plus hospitalière.

8. Carafes à whisky.

Parce que la citronnade est beaucoup plus glamour une fois qu’on a mise en carafe grand genre.

9. Bougeoir grand genre.

Parce que ça habille n’importe quelle nappe de n’importe quelle table de n’importe quel diner qu’on ne fait pas !

10. Un saladier en Pirex.

Normalement, de chez Pirenex. C’était le basique de toute cuisine. Les plus beaux à se trouver sont couleur ambre. Désuets. Déments.
NOUVEAU

11. Un petit cadre rococo.

Parce que c’est tellement désuet que si on met dedans quelque chose d’ultramoderne, on frôle le génie de Sophie Calle.

12. Un porte-plantes vintage en rotin.

Parce que la maison se met à ressembler à une scène de théâtre sur laquelle on jouerait Oncle Vania. Et ça poétise les lieux, donc.

13. Un tableau de la Riviera.

Parce que, même (et surtout) si c’est une croûte, ça met instantanément cette Riviera dans l’âme, avec tout son côté désuet qu’on vénère. 

14. Vaisselle Acapulco.

Parce que les oiseaux miraculeux et multicolores de cette vaisselle Villeroy & Bosch déconfinent l’esprit instantanément.

15. Un grand grand vase.

Parce que même si les fleurs se noient dedans, ce n’est pas le cas des grandes branches qu’on hésite toujours à acheter. Et on découvre la somptuosité du bouquet de branches.. 

16. Un saladier rococco.

Parce que c’est comme un objet précieux et de famille, dont on n’aurait finalement jamais eu le cœur à se défaire. C’est là, c’est tout. Et tout le monde en parle. 

17. Un cadre ovale au verre bombé.

Parce que n’importe quelle photo qu’on met dedans, on a l’impression que c’est celle d’illustres ancêtres, même si on ne les a pas.

18. Des serviettes éponges à fleurs.

Parce que même si ce ne sont pas de Porthault, ça fait comme si on les avait « de famille ». Ça fait comme un héritage.

19. Un serre-livres.

Parce que ça serre très mal les livres mais ça sert très bien l’esthétique d’une commode, par exemple.

20. De la vaisselle en grès.

Parce que ça se trouve facilement, et ça apporte une dose de minimalisme à une table, comme si on était à la fois au Japon et dans notre patrimoine intime.

Partager